Interventions chirurgicales majeures

Une alimentation adaptée peut favoriser la guérison après une intervention chirurgicale

Interventions chirurgicales majeures

En préparation à une intervention chirurgicale, une alimentation adaptée peut limiter les conséquences de l’opération et même accélérer le rétablissement.

 

On estime que plus de 230 millions d’interventions chirurgicales lourdes sont réalisées chaque année.1 Les conséquences pour le patient peuvent être minimisées grâce aux techniques modernes et réduites au minimum. Pourtant, le corps doit récupérer : il mobilise les ressources existantes à l’aide de différentes réactions afin d’initier le processus de guérison. Pour de nombreuses raisons, une bonne alimentation de protéines et d’énergie peut accélérer la récupération.²

 

Avant l’opération, une alimentation adaptée permet également d’obtenir de meilleurs résultats. En effet les études cliniques démontrent qu’un apport de compléments alimentaires spécifiques peut améliorer les réponses corporelles et réduire les complications postopératoires. C’est également le cas lorsque l’on considère qu’un patient a un bon apport nutritionnel.3 L’équipe médicale peut éventuellement décider, dépendamment de l’intervention concernée, d’administrer des préparations nutritionnelles spécialisées pour renforcer le système immunitaire, ce qui peut contribuer à réduire le temps d’hospitalisation.4

 

Après l’opération, l’alimentation est décisive pour que le patient puisse reprendre une vie normale le plus rapidement possible. L’apport précoce des nutriments dont l’organisme a besoin est important pour la phase de rétablissement, que le patient soit en mesure de s’alimenter seul ou qu’il soit alimenté par une sonde.4 Nestlé Health Science est conscient des bénéfices fournis par un apport nutritionnel adapté. C’est pourquoi nous avons développé des traitements nutritionnels spécialisés pour soutenir le patient avant et après l’intervention chirurgicale.

 

 

 

1. Weiser TG, Regenbogen SE, Thompson KD. An estimation of the global volume of surgery: a modelling strategy based on available data. 2008;372(9633):139-44.

2. Ljungqvist O, Dardai E, Allison SP. Basics in clinical nutrition: perioperative nutrition. E-SPEN, the European e-Journal of Clinical Nutrition and Metabolism. 2010;e93-6.

3. Windsor A, Braga M, Martindale R. Fit for surgery: an expert panel review on optimizing patients prior to surgery, with a particular focus on nutrition. 2004;2(6):315-9.

      Martindale RG, McClave SA, Taylor B, Lawson CM. Perioperative nutrition: what is the current landscape? JPEN J Parenter Enteral Nutr. 2013;37(5 Suppl):5S-20S.



      Produits