Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Le trouble cognitif léger est-il réversible ?​

Certaines personnes souffrant de trouble cognitif léger (TCL) peuvent rester stables, voire même s'améliorer et ne plus présenter de signes ou de symptômes.

Le trouble cognitif léger (TCL) est parfois réversible, cela dépend cependant beaucoup de son origine.1

Par exemple, un simple changement de traitement médicamenteux peut suffire à améliorer la cognition si l'origine du TCL est liée à un trouble hormonal ou est un effet secondaire d'un certain médicament.2

Si le TCL est lié à une blessure à la tête engendrant un hématome cérébral (accumulation de sang dans le cerveau), le fonctionnement de la mémoire peut se rétablir après élimination du sang au cours des semaines suivant la blessure.

Si la dépression est la principale cause des symptômes du TCL, alors un traitement efficace de la dépression sera nécessaire avant que la fonction cognitive s'améliore.5, 6

Si le cerveau manque d'énergie parce qu'il ne peut utiliser le glucose aussi bien qu'avant, il a besoin d'une autre source d'énergie. Ce rôle peut être rempli par les cétones qui sont des substances sécrétées lorsque le corps fractionne les cellules graisseuses pour y puiser de l'énergie.

Adressez-vous à un médecin si vous pensez que vous ou l'un de vos proches présente des symptômes de TCL : Il est important de consulter un médecin pour confirmer la cause sous-jacente du TCL, les signes et les symptômes, pour recevoir un diagnostic et un traitement précis.3,5

Références

  1. Manly JJ, et al. Ann Neurol 2008;63:494–506​
  2. Assaf G, Tanielian M. Postgrad Med J 2018;94:647–652​
  3. Canevelli M, et al. JAMDA 2016;17:943–948​
  4. Hu C, et al. Int Psychogeriatric 2017;29:1595–1608​
  5. Alzheimer’s Society. Factsheet 470LP. 2015. Données disponibles à l'adresse :
    https://www.alzheimers.org.uk/sites/default/files/2019-09/470lp-what-is-mild-cognitive-impairment-mci-190521.pdf​
  6. Malek-Ahmadi M. Alzheimer Dis Assoc Disord 2016;30:324–330​
  7. Roberts et al., 2014​

En savoir plus sur TCLCliquez ici