Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Le trouble cognitif léger (TCL)

brainXpert
Qu'est-ce qu'un trouble cognitif léger ?
Le trouble cognitif léger (TCL) est une pathologie caractérisée par un léger déclin de la mémoire et de la pensée dépassant le déclin attendu suite au vieillissement. Il est considéré comme le stade entre le vieillissement normal et la démence.
Le TCL toucherait 15 à 20 % des personnes de 65 ans et plus. (1).
1. Alzheimer’s Society. Factsheet 470LP. 2015.
Environ 20 % des personnes souffrant de TCL peuvent retrouver une cognition normale 1 et 45 % restent stables au niveau du TCL.2
1. Canevelli M, et al. JAMDA 2016;17:943–948.
2. Hu C, et al. Int Psychogeriatric 2017;29:1595–1608
Les signes du TCL peuvent ne pas être évidents ou perceptibles pour un non professionnel de la santé et peuvent donc être mal diagnostiqués1
1. Alzheimer’s Society. Factsheet 470LP. 2015
Cliquez sur la question pour obtenir plus d'informations sur les troubles cognitifs légers

Le trouble cognitif léger est-il considéré comme une maladie ?

Le trouble cognitif léger (TCL) n'est pas une maladie en soi. C'est un trouble qui cause une diminution légère, mais perceptible des processus mentaux

Quels sont les signes et les symptômes avérés du trouble cognitif léger ?​

Une personne souffrant de trouble cognitif léger (TCL) rencontre des difficultés dans un ou plusieurs des domaines/processus mentaux suivants :

Comment le trouble cognitif léger est-il diagnostiqué ?

Les symptômes communs du trouble cognitif léger (TCL) comprennent des troubles de la mémoire, du raisonnement, de l'attention et du langage.

Comment gérer le trouble cognitif léger ?

Les médecins peuvent encourager des modifications de style de vie pour les personnes diagnostiquées comme atteintes de trouble cognitif léger (TCL), comme par exemple accomplir des tâches qui stimulent le cerveau et modifier les habitudes alimentaires.

Le trouble cognitif léger est-il réversible ?

Certaines personnes souffrant de trouble cognitif léger (TCL) peuvent rester stables, voire même s'améliorer et ne plus présenter de signes ou de symptômes.

Le trouble cognitif léger mène-t-il toujours à une démence ?

Le trouble cognitif léger (TCL) évolue vers une démence lorsqu'une personne atteinte de TCL présente des changements cognitifs irréversibles qui touchent ses activités quotidiennes comme les tâches ménagères.

Quelle est la différence entre le trouble cognitif léger et la démence ?

Le terme trouble cognitif léger (TCL) peut être expliqué comme une dégradation de la fonction cérébrale. On peut également le confondre avec un stade précoce d'une démence comme la maladie d'Alzheimer.

Pourquoi le cerveau des patients qui souffrent de trouble cognitif léger requiert-il un apport supplémentaire d'énergie ?

Le cerveau des patients souffrant de trouble cognitif léger (TCL) manque d'énergie parce qu'il y a moins de glucose disponible que la normale et par conséquent le cerveau est moins efficace.

Comment une intervention nutritionnelle peut-elle aider à combler les besoins en énergie du cerveau en cas de trouble cognitif léger?

Chez les personnes souffrant de trouble cognitif léger (TCL), le cerveau perd la capacité à utiliser le glucose comme source d'énergie. Cela signifie qu'une source supplémentaire d'énergie est nécessaire pour compenser cette déficience.

BRAINXPERT. TOUT CE QUE VOUS DEVEZ VOUS SOUVENIR

brainXpert

*Utilisation sous contrôle médical


Plus d'informations sur BrainXpert