Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Comment le trouble cognitif léger est-il diagnostiqué ?​

Les symptômes communs du trouble cognitif léger (TCL) comprennent des troubles de la mémoire, du raisonnement, de l'attention et du langage.
Le trouble cognitif léger (TCL) est souvent envisagé après que le patient ait mentionné des inquiétudes ou des symptômes qui peuvent être confirmés par un professionnel de santé.1
Il est important que le médecin détermine s'il s'agit d'un TCL, du vieillissement normal ou de démence. Pour cela, la gravité des symptômes est évaluée et les causes sous-jacentes de la maladie sont recherchées

​Pour commencer, un médecin peut demander à une personne présentant une suspicion de TCL de décrire ses symptômes, quand les symptômes sont apparus et comment ils affectent éventuellement la qualité de vie de la personne.1 Un examen médical général peut être réalisé pour mieux comprendre les problèmes de santé sous-jacents et voir si ces derniers peuvent favoriser les symptômes d'un TCL. ​
Le diagnostic se base sur :2

  • Des tests neurologiques pouvant analyser les réflexes, les sens, les mouvements oculaires et la réaction des yeux à la lumière​
  • Des tests cognitifs pouvant prendre la forme d'entretiens, ainsi que des tests de la mémoire, du raisonnement, de l'attention, du langage et des fonctions visuelles​

Il est possible qu'un médecin doive à un certain moment adresser les patients présentant une suspicion de TCL à un spécialiste. Cela peut être le cas pour des analyses de sang2–5 et des techniques d'imagerie cérébrale telles que des scans d'imagerie par résonnance magnétique (IRM).2
Si vous ou quelqu'un que vous connaissez présente des symptômes de TCL, il est important de consulter un médecin. Le diagnostic du TCL est important étant donné qu'il permet aux patients et aux professionnels de santé d'agir avant que les symptômes ne s'aggravent. Les personnes souffrant de TCL présentent un risque accru de développer une démence ;1 par conséquent, un diagnostic précoce permettra d'obtenir des informations et des conseils pour mieux gérer les symptômes et éviter la dégradation.

disclamer

Références

  1. Alzheimer’s Society. Factsheet 470LP. 2015. Données disponibles à l'adresse :
    https://www.alzheimers.org.uk/sites/default/files/2019-09/470lp-what-is-mild-cognitive-impairment-mci-190521.pdf​​​
  2. Assaf G, Tanielian M. Postgrad Med J 2018;94:647–652​
  3. Ruan G, et al. BMC Geriatr 2016;16:104​​
  4. ​Hwang AB, et al. PLoS One 2019;14:e0219569​
  5. Albers MW, et al. Alzheimers Dement 2015;11:70–98​

En savoir plus sur TCLCliquez ici