Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Comment gérer le trouble cognitif léger ?​

Les médecins peuvent encourager des modifications de style de vie pour les personnes diagnostiquées comme atteintes de trouble cognitif léger (TCL), comme par exemple accomplir des tâches qui stimulent le cerveau et modifier les habitudes alimentaires. Ils peuvent également conseiller un traitement non pharmacologique, comme par exemple des interventions diététiques qui sont ciblées sur l'augmentation de l'énergie cérébrale pour compenser la baisse du taux de glucose dans le cerveau.​

Il est important que les personnes ayant reçu un diagnostic de trouble cognitif léger (TCL) aient un mode de vie sain. Cela contribue à réduire le risque d'évolution du TCL vers la démence et compense également la baisse d'espérance de vie associée au TCL. Une pression sanguine élevée, un taux de cholestérol élevé, une obésité, une dépression, un diabète et des pathologies cardiaques sont tous liés à un risque plus élevé de TCL et de démence. C'est pourquoi il est important de gérer ces pathologies efficacement avec les médicaments ou traitements adaptés prescrits par votre médecin.​
En outre, les cliniciens décideront quelle recommandation est la plus efficace pour maintenir ou améliorer la cognition chez les personnes souffrant de TCL. Les recommandations suivantes s'appliquent parmi d'autres :​ ​

  • Évitez les prises importantes d'alcool et arrêtez de fumer ​
  • Habitudes devant être mises en place​
  • S'impliquer dans une activité mentale ​
  • Modifier son environnement pour surmonter les difficultés liées à la mémoire ​
  • Réduire le stress et l'anxiété ​
  • Utiliser des aides pour la mémoire comme un journal, des minuteurs ou des alarmes ​et encourager les activités stimulant le cerveau​
  • Augmenter l'activité physique et suivre un régime de type méditerranéen​

Une étude a montré que les patients souffrant de trouble cognitif léger (TCL) peuvent percevoir des améliorations de la mémoire et de la fonction cognitive dans le cadre d'une intervention diététique spécifique. Les patients souffrant de TCL trouvaient mieux les mots, étaient capables de penser plus rapidement et de réaliser des tâches complexes après avoir pris le complexe énergétique BrainXpert deux fois par jour pendant 6 mois. ​

Références​

  1. Alzheimer’s Society. Factsheet 470LP. 2015. Données disponibles à l'adresse :
    https://www.alzheimers.org.uk/sites/default/files/2019-09/470lp-what-is-mild-cognitive-impairment-mci-190521.pdf

En savoir plus sur TCLCliquez ici